Apocalypse Snow

Apocalypse Snow

Date

En cette semaine où l’on récompensait les meilleures productions cinématographiques de l’année, l’Oscar du film au scénario catastrophe aurait pu nous être décerné. Gros flocons, vent sibérien, terribles averses, rien n’aura épargné les acteurs de notre stage d’hiver. Mais ne pleut-il pas tous les ans sur les têtes de tous ces supers stars qui montent les marches du fameux tapis rouge ! 

Il en fallait plus pour nos étoiles montantes qui grâce à leur moral en béton et leurs capacités à jouer tous les rôles, n’ont pas fait de la figuration. Car si la météo a mis tout en œuvre pour  que L’ESAM obtienne  le prix du meilleur second rôle dans une tragédie, ce sont nos petits champions d’une semaine qui ont tenu à écrire le mot de la fin, en lice pour recevoir  les louanges décernées aux meilleurs espoirs masculins et féminins, ils ont tout mis en œuvre pour jouer les premier rôles .Avec brio évidemment ! 

Bienveillants, courageux, et bien décidés à souffler sur les nuages pour que le soleil vienne réchauffer leurs prestations sportives. Nos réalisatrices en chef, Emilie et Cécile, n’ont pas eu affaire aux divas d’Hollywood mais à de vrais passionnés comme elles, et des passionnés, il y en a L’ ESAM croyez-moi. 

Et ce ne sont pas quelques bourrasques de neige qui allaient en empêcher certain de rejouer ce rôle de guillaume tell qu’ils avaient si souvent rêvé, les flèches de nos petits  archers  chevronnés se sont plantées les unes derrières les autres sans jamais manquer leurs cibles .Le bobsleigh d’infortune que les acteurs de Rasta Rockett eux même n’auraient pas renié à dévaler a toute vitesse, tandis que l’Everest n’avait rien d’insurmontable pour  nos petits grimpeurs en herbes qui l’escaladèrent  façon « 7 jours au Tibet ». Du grand art !

Et si Woody Allen savait sublimer New York, L’ESAM a toujours donné ses lettres de noblesse au Boot Camp depuis sa création. Nos courageux du vendredi n’ont ainsi pas échappé à notre muse, même dans des conditions dantesques. Ils ont ainsi pu travailler leur endurance et leur esprit d’équipe tout en s’offrant une cure de thalasso, avec un bain de boue offert. Et si le top départ était donné sur le ton de la rigolade, les visages se sont rapidement fermés et reconcentrés sous les directives de nos deux colonels, qui elles n’étaient pas là pour rigoler….attention immersion garantie.

Malgré les rebondissements hitchcockiens, ce stage s’est conclu sur une « Happy End » avec un superbe spectacle, basé sur le thème du cirque et orchestré par notre Monsieur Loyal,  notre clown Nicolas qui vous l’aurez compris, sûr de ses forces, à basé son spectacle, que dis-je son œuvre, sur le fabuleux thème du cirque ! Nos saltimbanques de la section « comédie musicale » ont réalisé un grand numéro et joué les équilibristes avec la chorégraphie.

De quoi repartir avec des souvenirs inoubliables à défaut d’une statue qui aurait pris la poussière sur le rebord de la cheminée. Tous ces sourires d’enfants  ne seront jamais à épousseter.

Si vous aussi,vous souhaitez que vos enfants participent à nos stages suivez-nous sur les réseaux Facebook et Instagram lesamsaintvallierdethiey pour avoir toutes les informations.

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email

autres
articles