C’était la sain(t) ESAM !

Saint Esam

Date

Il fallait au moins trois bonnes raisons pour se lever un dimanche aux aurores pour notre premier « Run & Breakfast ». Surtout au lendemain d’une Saint-Patrick aussi arrosée que ce début de matinée. Mais nos quarante courageux n’ont pas regretté d’avoir bravé la météo capricieuse pour s’adonner aux joies du sport dominical, récompensés par un petit-déjeuner maousse costaud. Ils ont ainsi pu baptiser notre nouveau concept, placé sous le signe du bien-être, du fun et du partage, sur un soupçon de sport. Et resteront comme les premiers d’une série que l’on espère aussi longue que les Feux de l’Amour.

Premier volet de cette trilogie, un footing nature de 40 minutes sur les chemins escarpés de Saint-Vallier, qui sont aussi nombreux que magnifiques , même par temps gris et, pour les moins téméraires, mais courageux quand même, une randonnée avec notre guide chevronnée, Nadine, qui a joué les Stéphane Bern de luxe, pour vanter le patrimoine historique du village,  si certain le découvrez ,d’autre le redécouvrez, l’occasion de se dégourdir les pattes et de s’aérer l’esprit avant d’ouvrir ses chakras. Car tout ce joli petit monde s’est rejoint dans notre havre de paix pour une heure de yoga en compagnie de Patricia Ramos, qui dédie sa vie à cet art depuis une quinzaine d’années. Elle a ainsi pu transmettre son amour du Asthanga Vinyasa  en partagent sa passion avec des élèves disciplinés, qui ont enchaîné les postures de super-héros avec plus ou moins de souplesse et d’équilibre. Pas facile, avis au amateur, mais on ne balancera aucun nom, surtout que nous ne sommes pas certaines de faire mieux, l’essentiel étant d’avoir pris plaisir à découvrir une discipline nouvelle et addictive.

Si cette heure s’est révélée être un merveilleux chemin vers la transformation du corps et de l’esprit, c’est le ventre vide que nos yogis apprentis ont déboulé vers un buffet réconfortant, préparé par nos petites mains. Au menu, du sain, du bio, du croquant, du gourmand, ou comment se faire plaisir tout en réduisant son quota de calories. Boissons chaudes, jus et fruits frais, pain complet, yaourts brassés, les « Runners et Breakfasters » ont succombé à l’appel de leur estomac, bien guidés par nos naturopathes en herbe. Le temps de débriefer ce chouette moment et d’échanger sur les péripéties de cette matinée, c’était déjà l’heure de se quitter et de regagner pour certains les bras de Morphée. Avec une envie XXL: celle de vite se retrouver pour un prochain épisode. Comme quoi se réveiller tôt un dimanche n’est pas si mauvais pour la santé.

Alors faite une croix sur votre calendrier, et ne le jeter pas à la fin de l’année avant d’avoir reporté ce jour sur le prochain, car cette journée mérite qu’on se rappelle d’elle. Manger bouger, et pas forcément dans cette ordre, ne s’est jamais aussi bien appliquer qu’aujourd’hui. Tout le monde aura pu constater que prendre plaisir à manger et faire du sport ce n’est pas incompatible, il suffit de rester raisonnable dans les deux catégorie .

Alors allez y mangez courrez et continuez à vous sortir du lit le dimanche matin car n’oubliez pas le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Share on facebook
Facebook
Share on email
Email

autres
articles